GENèVE - ZURICH

Clint capela

De Genève à Atlanta en passant par Chalon-sur-Saône et Houston , Clint Capela a été accompagné par deux valeurs principales : le travail et la discipline. A son poignet, un bracelet lui rappelle que ces deux notions sont la clé de sa réussite. Sur celui-ci, une devise : «Grind Now, Shine Later».Travaille maintenant, brille plus tard. Comme un rappel que rien ne sera facile et que le travail acharné payera, tôt ou tard.

Mais avant d’évoluer sur les parquets de NBA, Clint Capela voulait d’abord devenir joueur de football. Jusqu’au jour où il est allé voir un match de basketball entre la Suisse et la France en 2007. Ce soir-là, ce fut comme une révélation. Dès le lendemain, son frère Landry l’emmène à un entraînement du Meyrin Basket. C’est là qu’il a commencé son développement durant ses deux premières saisons. Repéré par les recruteurs de Chalon-sur-Saône, il quitte la Suisse en 2009 pour rejoindre un club formateur reconnu avec qui il poursuivra son développement. Ses coaches saluent déjà la rigueur et son éthique de travail malgré son jeune âge.

En 2012, les dirigeants de l’Elan Chalon le font intégrer le groupe professionnel pour jouer en Pro A (la première division française), qui joue également l’Euroleague. En décembre de la même année, c’est face à Malaga, un des meilleurs clubs espagnols, que Clint Capela effectue sa première grande performance professionnelle. Un double-double (12 points, 12 rebonds) pour ouvrir les yeux des recruteurs de NBA qui se s’intéressaient à lui depuis quelques temps déjà. Dès la saison 2013-2014, il devient le pivot titulaire de Chalon et l’ambition de traverser l’Atlantique se fait de plus en plus concrète à mesure que les bons matches s’enchaînent.

Après un championnat réussi avec le titre de meilleur jeune de la ligue et celui de MIP (joueur ayant le plus progressé), Clint Capela décide de s’inscrire à la draft 2014. Sélectionné au 25e choix par les Houston Rockets, il rejoint une franchise en pleine ascension et y effectue ses grands débuts en novembre 2014. Après une première année d’apprentissage aux côtés de la légende Hakeem Olajuwon, il commence son envol dès la saison 2015-2016 avec près de 20 minutes par match. Grâce à ses bonnes performances, il est sélectionné pour disputer le match des espoirs dans le cadre du All-Star Game.

Mais c’est surtout lors de l’exercice 2016-2017 que Clint Capela s’est fait un nom dans la ligue. Devenu pivot titulaire au Texas, le Genevois a vu son potentiel offensif exploser alors que son impact défensif a toujours été aussi précieux pour les Rockets. Sa moyenne franchit pour la première fois les dix points avec 12,6 unités par rencontre. Si le succès n’est pas présent en play-off (élimination en demi-finale de Conférence), cette saison était bien celle de la confirmation. Lors de l’exercice suivant, Clint Capela termine à la seconde place du classement du joueur ayant le plus progressé. Ce rang honorifique vient couronner sa saison terminée avec un double-double de moyenne (13,9 points et 10,8 rebonds). En playoffs, sa production a conservé la même régularité et seul Golden State, dans un septième match de finale de Conférence asphyxiant, a réussi à freiner les Houston Rockets sur le chemin du titre NBA.

Clint s’est réellement affirmé comme un pilier du jeu des Rockets et un joueur majeur de la ligue. Ses performances cette saison sont en progression constante, confirmant un statut de All-Star qui monte.

A suivre. Mais en attendant, fidèle à ses principes, le Suisse continue de travailler. Pour encore mieux briller demain.

Statistics 2018-2019

0
PPG
0
RPG
0
APG
0
BDG

DATE CLés

1994 Naissance à Genève.
2007 Premiers paniers avec les juniors de Meyrin.
2009 Départ pour le centre de formation Chalon-sur-Saône (France).
2012 Débuts professionnels avec l’Elan Chalon.
2014 Draft par les Houston Rockets et premier match en NBA le 6 novembre de la même année.
2018 Contrat de cinq ans avec les Houston Rockets.
2020 Trade aux Atlanta Hauwks

GET READY FOR #CapelaGenevaCamp